Bellaire Beyne Heusay E moulins E Queue du Bois Saive

L’onction des malades

Souvent associé à l’extrême onction, et par conséquent à tout ce qui touche à la mort et aux questions existentielles de l’homme. Ce n’est pas le sacrement des morts !

Elle a pour but de donner une aide spéciale au chrétien confronté aux difficultés d’une maladie grave ou de la vieillesse. « Le Seigneur est à vos côtés »

La célébration de ce sacrement en l’onction d’huile bénite sur le front et en l’imposition des mains.

Qui peut demander l’Onction des malades ?


– Toute personne dont la santé commence à être sérieusement atteinte par la maladie (même si cette personne a toutes les chances de guérir).
– Toute personne qui doit subir une opération à risques.
– Toute personne (jeune ou moins jeune) qui traverse une période difficile de sa vie : grande solitude, grande peine, dépression, ….
– Toute personne âgée dont la santé est de plus en plus fragile.
– Toute personne handicapée qui, à un moment donné, accepte difficilement son handicap.

« Si l’un de vous est malade, qu’il fasse appeler les anciens de la communauté qui prieront pour lui en pratiquant une onction d’huile au nom du Seigneur. Leurs prières, inspirées par la foi, sauveront le malade, le Seigneur le relèvera, et s’il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés. » Jc 5, 14-15